Cette série s’inscrit dans la même démarche qu’Apoptosis, c’est à dire d’un élément soumis à une force, dont le mouvement vient peindre l’espace.
Cette grappe noircie par sa propre mort hivernale ne tombera pas : liée à sa branche, elle n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était en été.
Le fond blanc, caractéristique des fortes lumières hivernales, permet de faire ressortir cette mort végétale.
L’hiver un linceul : on ne sait plus si c’est la grappe morte qui le ronge ou si elle se fait absorber.

10x30cm 10x30cm 20x30cm 20x30cm 20x30 20x30cm 20x30cm